Next Previous Contents

5. XFree

5.1 Introduction

Il y a quelques années, xmodmap servait à changer les tables de clavier sous XFree, un fichier de configuration d'ordinaire nommé /usr/X11/lib/X11/xinit/.Xmodmap étant pris en charge grâce à votre .xinitrc ou /etc/X11/xinit/xinitrc

Pour convertir une table console correcte, on utilisait mk_modmap livré avec l'archive kbd et généralement installé en /usr/lib/kbd/keytables

Les utilisateurs désirant personnaliser leur table xmodmap employaient le programme xkeycaps .

Puis XFree 2.1 et les version ultérieures ont reconnu la disposition des touches du clavier gérée par loadkeys , rendant théoriquement xmodmap inutile.

Mais la gestion de la touche COMPOSE assurée par XFree 3.1 laissait un peu à désirer, la table héritée de loadkeys ne servant guère.

Il fallait donc continuer à employer xmodmap, l'utilitaire logiciel standard permettant d'obliger le serveur X à associer les événements souris/clavier à des caractères.

Sous XFree version 3.2 et postérieures, xkb rendit xmodmap définitivement obsolète.

Mais ne voilà-t-il pas les rumeurs qui voulaient que les prochaines versions de XFree ne supporte plus les touches mortes se sont confirmées !!!

Dans la distribution X11 du X Consortium, donc XFree86, qui en est directement issu, il n'existe plus de mécanisme général de gestion des touches mortes, ou des solutions approximatives obligeant à supprimer aussi xkb ou modifier des bibliothèques de programmes !

5.2 Mal programmer

À chaque programme de bien gérer les touches mortes au lieu de faire confiance à X pour cette tâche.

En réalité, il n'est pas compliqué de gérer des touches mortes, il suffit d'utiliser la bonne fonction, XmbLookupString() dans les programmes Motif, au lieu de XLookupString().

5.3 Le clavier en pratique

Quelle histoire compliquée !

De ce fait, elles ne fonctionnent que pour les clients X internationalisés , c'est-à-dire qui gèrent eux-mêmes les problèmes liés aux méthodes d'entrée de données des différentes langues nationales.

Ceci est très gênant lorsqu'on veut pouvoir saisir du texte comportant des lettres accentuées, alors que le client utilisé n'est pas internationalisé !

a) Solution utilisant xmodmap

Taper :

        cp fr-latin9.xmod /usr/X11R6/lib/X11/xinit/Xmodmap
        cp fr-latin9.xmod ~/.Xmodmap

b) Solution utilisant xkb (recommandée)

Taper :

        cp fr-latin9 /usr/X11R6/lib/X11/xkb/symbols

Puis éditer votre XF86Config pour y rajouter dans la section Keyboard les lignes xkb idoines :

Section "Keyboard"
Protocol        "Standard"
AutoRepeat      500 30
LeftAlt         Meta
RightAlt        ModeShift               # Important pour Alt-gr, mais dans les
                                        # versions récentes de XFree, AltGr et
                                        # RightAlt sont synonymes.

ScrollLock      Compose                 # Pour faire des caractères spéciaux.
                                        # Utiliser sinon une des 3 touches des
                                        # nouveaux claviers 105 touches...

RightCtl        Control                 # Garder la touche normale

XkbKeycodes     "xfree86"
XkbRules        "xfree86"
XkbTypes        "default"
XkbCompat       "default"
XkbSymbols      "fr-latin9(pc105)"
XkbGeometry     "pc(pc105)"
XkbModel        "pc105"

EndSection

Pour cette partie Xkb, certains préfèrent :

        XkbKeymap       "xfree86(fr-latin9)"
        XkbKeycodes     "xfree86"
        XkbSymbols      "en_US(pc101)+fr-latin9"
        XkbGeometry     "pc(pc101)"

Bien sur, remplacer fr par cn , be , ch ou usx selon votre clavier...

c) Solution du compose

Une autre méthode pour obtenir des caractères 8 bits :

Dans /usr/X11R6/lib/X11/locale/iso8859-1/Compose se trouve une table de correspondance entre deux caractères et un résultat ; les deux caractères sont mélangés lors de l'appui sur la touche Compose : par exemple;

        COMPOSE suivi de  e  puis  ^ 

a toutes les chances de vous donner ê, y compris dans l'ordre opposé ( ^ puis e )

Mais pour utiliser la touche Compose, vous devez l'affecter à une touche !

Le paramétrage préconisé, réglé dans XF86Config, la fait correspondre à la touche Arrêt Défil inutile sous X, par la commande :

        ScrollLock       Compose

dans la section Keyboard.

Attention, sous Linux en mode console, cette touche est utile (pour bloquer temporairement la console virtuelle) et c'est Impr Écran ou Print Screen qui, ne servant à rien, est affectée à Compose .

d) Solution modifiant la libX11

Thomas Quinot <Thomas.Quinot(à)cuivre.fdn.fr> vous propose donc sa libX11 modifiée, qui gère les touches mortes de manière transparente pour tous les clients.

Elle permet également de traiter les séquences composées inconnues comme des paires de caractères, par exemple :

        ~ + / = ~/

Pour l'utiliser :

e) Est-ce nécessaire ?

Personnellement, je vous recommande de ne pas toucher à la libX11, d'oublier xmodmap et de l'alternative xkb + fichiers latin9 en attendant un autre changement de la politique du X Consortium envers les touches mortes (ou en rajoutant les options d'internationalisation au code source de vos programmes.)

Actuellement, si vous n'avez pas de répertoire /usr/X11R6/lib/X11/xkb/symbols/ cela signifie que vous n'utilisez pas xkb : procurez-vous donc une version plus récente de X window !

Sans xkb, XFree se rabattra par défaut sur votre configuration de clavier pour Linux avec loadkeys.

Toutefois, la translation n'est pas parfaite et je vous recommanderais plutôt d'éviter cette option, aussi bien que l'ancien gestionnaire de clavier Xmodmap.

Il se peut aussi que sans aucune commande pour xkb, XFree vous considère comme utilisateur d'un clavier 7 bits !

Il convient donc d'utiliser une table adaptée avec xkb.

5.4 latin9 ou latin1 ?

Je vous conseille de choisir les tables latin9 que je maintiens à jour, plus récentes que les versions latin1, permettant d'utiliser de multiples améliorations, détaillées dans la section clavier sous linux-console, pour disposer du plus de confort possible et plus adaptées car maintenu par des francophones.

Les nombreuses améliorations dont elles bénéficient permettent de pallier au déficiences de nombreux programmes.

Par exemple, certains programmes en Motif comme Netscape (tm) ne savent pas encore gérer les touches mortes ... donc impossible de taper par exemple des ê ou des î sur les claviers des Belges et Français, puisque la touche morte accent circonflexe est le seul moyen d'obtenir ces caractères !

fr-latin9 répond à ce problème en proposant une solution de remplacement : AltGr (voyelle) permet d'obtenir la voyelle avec un accent grave, AltGr+Shift (voyelle) permet d'obtenir la voyelle avec un tréma !

5.5 Table de correspondances

Par exemple :

L'astuce marche aussi pour le c cédille :

Donc même dans les pires conditions, si aucune touche morte ne fonctionne, on peut quand même accéder à toutes les voyelles accentuées, majuscules et minuscules !

Vous y trouverez en plus les guillemets français ( ), les symboles employés en physique (ß, å, delta, phi ...), des signes de monnaies (yen, cent) ou de copyright (tm, ©) ainsi que des lettres d'autres langues (Ø, Æ ...).

Tous ces signes s'obtiennent grâce à AltGr (lettre), par exemple AltGr (b) donne ß, AltGr (r) donne tm, AltGr (y) donne yen...

Pour vous rapeller simplement de tout celà, tapez par exemple :

        more /usr/lib/kbd/keytables/i386/azerty/fr-latin9.map

Pour ce qui est du choix entre latin1 et latin9... à vous de voir !

Un conseil : essayez l'un puis l'autre si vous avez le temps.

5.6 Les polices ISO 8859-15 latin 9 sous X

Il est bien d'avoir une table de clavier compatible latin 9, mais sans police adaptée jamais vous ne verrez les caractères rajoutés dans cette norme.

Il faut donc utiliser l'utilitaire de conversion bdftopcf qui en quelque sorte permet de compiler les polices de caractères fournies.

Placez-vous dans le répertoire de l'archive que vous avez récupéré puis sous root, taper par exemple pour Xlat9-10x20.bdf ou un autre bdf :

        bdftopcf Xlat9-10x20.bdf > Xlat9-10x20-lat9.pcf
        gzip Xlat9-10x20-lat9.pcf
        mv Xlat9-10x20-lat9.pcf.gz /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc
        mkfontdir /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc

Celà crée un fichier Xlat9-10x20-lat9.pcf qu'il faut compresser avec gzip, on obtient alors le fichier Xlat9-10x20-lat9.pcf.gz qui doit être mis dans le répertoire adéquat, pour lequel l'index des polices de caractères sera mis à jour.

Alors, ajoutez la table de composition latin9 aux compositions par défaut de X, spécifiques à l'iso 8859-1 :

        cat XCompose-lat9 >> /usr/X11R6/lib/X11/locale/iso8859-1/Compose

Nous faisons un cat vers l'ISO 8859-1, car X ne reconnaît pas l'ISO 8859-15 latin9.

De là, redémarrer X ou taper sous son compte d'utilisateur normal :

        xset +fp /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc

Si vous utilisez xmodmap, lancez :

        xmodmap ~/.Xmodmap

Pour choisir les polices latin9, lancer xfontsel et chercher les encodages iso8859-15.

Ou plus simplement, taper :

        grep Xlat9-10x20.pcf /usr/X11R6/lib/X11/fonts/misc/*

Puis utiliser le second paramètre comme nom de police, par exemple avec rxvt, xiterm, aterm ou wterm:

        aterm -fn -misc-fixed-medium-r-normal--20-200-75-75-c-100-iso8859-15

Cela lance un terminal X utilisant une des polices latin9.


Next Previous Contents