Next Previous Contents

1. Présentation

1.1 Introduction

Ce document a été rédigé pour aider à configurer un ordinateur doté du système d'exploitation Linux pour des utilisateurs francophones.

Il y est expliqué par exemple comment configurer périphériques et applications afin de prendre en compte les particularités et les spécificités de notre langue...

Toutefois, ce document ne traite pas de l'installation du système d'exploitation Linux ; il est implicitement supposé que vous ayez correctement installé une distribution de Linux, RedHat, Debian ou Suse, cette liste n'étant pas exhaustive, et que vous vous apprêtiez maintenant à mieux la configurer ; veuillez donc vous référer à d'autres HOWTOs pour l'installation.

Les adresses électroniques ont été volontairement supprimées ou modifiées en remplaçant les a enroulés par des (à) afin d'éviter les publipostages très gênants.

Si quelque terme employé vous semble un peu obscur, je vous invite à vous reporter au lexique ( Vocabulaire : un petit lexique ), expliquant certains mots tels 8 bits, AZERTY ou QWERTY, qui sont employés tout au long de ce document.

1.2 Fichiers utilisés dans ce HOWTO

Tous les fichiers cités dans ce HOWTO, sont disponibles sous licence GPL sur ma page

Je vous recommande de télécharger tous ces fichiers pour les utiliser selon les exemples proposés.

1.3 Les Français ne sont pas les seuls francophones !

a) Différentes versions

Pour chaque manipulation dépendant du pays concerné, un certain nombre de versions peuvent être proposées :

b) Les états-uniens : raccourcis claviers

La version états-unienne internationale permet à tous les francophones utilisant un clavier 7 bits aussi nommé QWERTY de bénéficier de l'étendue des caractères 8 bits.

Est disponible aussi une version pour ceux qui utilisent un clavier Happy Hacking .

c) Le Luxembourg : comme la France

Le Grand Duché du Luxembourg utilisant les conventions françaises, j'invite les lecteurs luxembourgeois à se reporter aux exemples français.

d) Le Canada : 3 claviers

Il est classique de parler des claviers canadien international , surtout destinés aux anglophones (qui leur préfèrent toutefois les claviers QWERTY standard) et les claviers canadien français , aux lettres accentuées.

Mais, de nouveaux claviers dits canadiens normalisés ont fait leur apparition récemment pour fusionner les modèles canadien international , non concerné par le cadre du Francophones HOWTO, et canadien français .

Ces nouveaux claviers répondent aux normes CAN/CSA Z243.200-92 et ISO 9995-7 ; ils sont prévus pour être utilisés dans n'importe quelle langue, en remplaçant par exemple les intitulés des touches par des pictogrammes : Del , en anglais, qui se traduisait par Suppr en français devient ainsi trois barres obliques fines orientées sud-ouest/nord-est.

Plus d'explications sont disponibles sur le site de l'Office de la Langue Française.

Toutefois je n'ai pas pu réussir à me procurer un tel clavier ; mes fichiers de configuration sont donc uniquement basés sur les ( illustrations) et les normes théoriques, et non les normes pratiques.

Par exemple, si j'ai compris que la touche Control de droite est utilisée comme une AltGr mais sert à obtenir encore d'autres caractères, je n'ai aucune idée du comportement de ces touches lorsque seule l'autre a une sérigraphie prévue...

Si on peut m'envoyer un tel clavier, et surtout son pilote, je promets de mettre les fichiers de configuration à jour :-)

1.4 Attention

a) ROOT

Certaines manipulations recommandées par ce document ne peuvent être effectuées que sous le compte privilégié root ; la plus grande prudence est alors de rigueur car toute action inadéquate peut mettre en péril le contenu des disques.

Sauvegarder les fichiers existants, par exemple en les copiant sous le même nom suivi du préfixe .old, avant de les modifier ou remplacer.

b) CHERCHER

Le paquetage GNU nommé "find" offre un programme appelé locate, grâce auquel l'utilisateur peut retrouver le nom complet, chemin de répertoires, d'un fichier dont il ne connaît que le nom.

Certaines distributions Linux fournissent cela en /usr/bin/locate.

En tant que root, lancer updatedb invoque un find / sur les disques montés et place les noms de tous les fichiers sous forme hash dans /usr/lib/locate/find.codes (ou /var/lib/slocate/slocate.db pour slocate, utilisé dans les distributions modernes.)

locate permet ensuite de localiser l'un d'eux :

        (guylhem@victis:guylhem)$ locate noms_des_fichiers_à_retrouver


Next Previous Contents